icone quote

La fin des interstitiels est-elle proche ?

Google réfléchit à une solution pour dévaluer les contenus cachés derrière les interstitiels, ce format publicitaire souvent mal perçu par les internautes. Vous connaissez certainement les pop-up qui, il y a encore peu, surgissaient de nulle part pour vous pousser à acheter, télécharger, regarder une publicité, etc. Les pop-up sont de moins en moins utilisés sur le web et sont très souvent bloqués par les navigateurs. Les webmasters et les publicitaires ont trouvé une parade légèrement moins agressive : les interstitiels. Pour accéder au contenu du site web, vous êtes confronté à une petite fenêtre qui grise le contenu arrière du site et vous invite à vous inscrire à la newsletter, liker la page Facebook, profiter d’un code promotionnel, télécharger l’application mobile…

Interstitiels : Google réfléchit à une solution

Les interstitiels incommodent les utilisateurs en quête de contenu et non de publicité. Google l’a bien compris et Maile Ohye, Developer Programs Tech Lead chez Google a annoncé lors du SMX Advanced :  « Interstitials are bad for users, so be aware this is something we are thinking about ». Autrement dit : les interstitiels sont mauvais pour les utilisateurs et Google va réfléchir à une solution pour lutter contre ce « mal ».

Dans la continuité du mobile friendly

Cette réflexion concernant le référencement des sites présentant des interstitiels se place dans la continuité des critères de l’algorithme mobile friendly récemment mis en place par Google. Si sur ordinateur, les interstitiels sont déjà désagréable pour les utilisateurs, les interstitiels sur mobile prennent souvent l’entièreté de l’écran et sont extrêmement envahissants. Une affaire à suivre pour le référencement de vos sites web !

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.