icone quote

Les extensions de nom de domaine personnalisées (gTLD) influence sur le référencement du site web

L'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers a donné son feu vert pour près de 300 nouvelles extensions de noms de domaine. Déjà six demandes ont été validées. On retrouve le « .paris », le « .hermes » en référence à la société de produits de luxe ; mais également le « .brussels » disponible depuis l'automne de 2014.

D’ailleurs, nous comptons à ce jour, 5182 domaines en « .brussels » enregistrés.

Cette demande croissante pour les noms de domaines personnalisés (TLD) est légitime, et fait surtout le bonheur des webmasters. En effet, elle règle la problématique de la disponibilité d’un nom de domaine dans l’extension souhaitée, mais aussi permet d’adopter une extension personnalisée pour les moteurs de recherche. D’ailleurs, deux études ont prouvé que l’extension de nom de domaine influence le référencement d’un site et sa notoriété.

La première étude a été réalisée par Searchmetrics Allemagne (publiée le 7 Octobre 2014). Cette étude a analysé l’influence que peut avoir une extension de nom de domaine générique ".berlin". L’étude a été réalisée sur des recherches et des requêtes en rapport avec la ville de Berlin.

L’extension ".berlin" obtient plus de résultats que les « .com » et « .de », comme le démontre l’image ci-dessous :

Une deuxième étude a été réalisée par Total Website (publiée le 20 Octobre 2014). Cette étude aboutit aux mêmes résultats que celle de Searchmetrics. Elle démontre même que Google considère les extensions en tant que mots clés. Donc un site avec une extension de nom de domaine personnalisée pourra bénéficier (théoriquement) d’un meilleur positionnement.

Ces deux études contredisent donc ce qu’affirme Matt Cutts, le célèbre porte-parole du moteur de Google et responsable de la lutte anti-spam, pour qui l’extension de nom de domaine n’aurait pas un réel impact sur le SEO.

Pour revenir au « .brussels », faut-il s’y mettre ou pas ?

Oui et non !

  • Oui, parce que ceci pourra améliorer votre référencement sur les recherches liées à « Bruxelles » comme emplacement géographique.
  • Oui, pour renforcer votre identité en ligne !

Toutefois, ça ne sert à rien d’acquérir l’extension « .brussels » si vous êtes par exemple à Namur ! Google tient compte de votre adresse et bien plus pour le positionnement dans les SERPS.

Pour conclure :

  • Les extensions de noms de domaines seront donc dans le futur de plus en plus accessibles.
  • Demandez conseil auprès de votre agence web pour ce qui est du choix d’un gTLD.
  • La qualité de votre contenu reste le critère numéro UN que retient Google. Ne pensez donc pas que votre site sera bien référencé en ayant une extension personnalisée avec un contenu de faible qualité!

Ce site utilise des cookies

Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement du site. Vous pouvez consulter nos mentions légales et notre politique de confidentialité pour plus d'informations.